Promo #4 - crédit _ Yohan Gérard.jpg
VENDREDI 29 JUILLET 2022 

Mad Foxes tient à la fois du flegme de la scène post-punk anglaise et de la spontanéité du grunge de Seattle. Un propos intense & incandescent, un amour indélébile notamment porté à Slaves, All Them Witches et Shame.

TNA_VOL.9.png
Mad Foxes.png
1/6

« Ashamed », le deuxième album du groupe, évoque des sujets qui lui sont nécessaires & intimes. Il est question de la toxicité masculine et du patriarcat sur les titres Ashamed et Gender Eraser. On cherche sa place de manière frontale sur Propeller, avec introspection sur la ballade Home. L’amour est cynique sur Crystal Glass, insurmontable sur Fear of Love. The Cheapest Friend nous démontre que l’ami sur qui compter quand on est au plus bas porte souvent le doux nom d’anxiété.
Enfin, comme une candide réponse à la noirceur, Mad Foxes se prend simplement à observer la beauté du monde autour. Sights & Patience deviennent ainsi talisman d’un album aux multiples teintes.
Suite à « Desert Island Wish », premier album en 2018, le groupe sort « Ashamed » sur le label indépendant El Muchacho Records. L’enregistrement et le mixage sont une nouvelle fois laissés aux mains de Christophe Hogommat (Dust Lovers, Wizard
Must Die, etc...).
Après avoir accompagné des groupes comme MNNQNS, Toybloid, Clavicule ou We Hate You Please Die - joué sur de nombreuses scènes de festivals & clubs en France, en Allemagne et en Belgique; le groupe revient en 2021 avec coeur et sueur.
Brace yourselves, Foxes are coming.